La recherche et le partage d'exemples pour améliorer l'apprentissage | PairForm - Blog
La recherche et le partage d’exemples pour améliorer l’apprentissage

La recherche et le partage d’exemples pour améliorer l’apprentissage

Illustrez

Une façon de favoriser la compréhension d’une notion, d’un concept dans une formation est de présenter des illustrations. Celles-ci sont des exemples où la notion est appliquée positivement et pouvant servir de modèles A l’inverse, des contre-exemples mettent en valeur ce qu’il faut éviter de faire. Les cas apportés constituent une explication concrète de la notion, facilitant sa meilleure compréhension. Les formateurs préparent souvent des exemples bien adaptés. Mais, ceux-ci sont en nombre limité, et ne sont pas toujours suffisants pour bien appréhender la notion.

Il est possible de solliciter les apprenants pour apporter d’autres illustrations et améliorer leur apprentissage. Ils peuvent puiser dans leur contexte professionnel ou personnel pour éclairer la notion. S’ils ne trouvent pas d’exemple dans leur entourage, ils peuvent en imaginer ou en rechercher, par exemple, sur Internet. A cette fin, le formateur peut organiser une activité pédagogique visant à proposer des exemples supplémentaires, à les analyser, à suggérer une façon de les traiter. Les apprenants viennent ensuite critiquer l’analyse et le traitement proposés par leurs pairs. Une telle activité permet de :

  • mettre les apprenants dans une posture plus engageante (voir les articles sur l’engagement),
  • regarder la notion sous divers angles,
  • élargir le regard et la compréhension des apprenants,
  • recueillir des situations intéressantes dans le contexte des apprenants. Le formateur pourra s’appuyer dessus durant la suite de sa formation.

Exemples

Pour illustrer les propos, nous décrivons, ci-dessous, une activité pédagogique dans deux formations différentes.

Santé et sécurité au travail

Le contexte de cet exemple est une formation sur l’impact de la décision sur la santé et de la sécurité au travail. Une activité pédagogique collaborative vise à familiariser les apprenants avec la notion de situation à risques et de mesures de prévention. Un support pédagogique décrit succinctement les 17 familles de situations à risques existantes, une famille par page. Chaque apprenant est invité à :

  • sélectionner 5 familles de son choix, donner un exemple de situation à risque correspondant à chaque famille choisie. A travers un commentaire PairForm dans la page, il décrit la situation en donnant suffisamment de précision pour pouvoir analyser la situation ;
  • choisir 5 situations à risques fournies par ses pairs, les analyser et proposer une mesure de prévention. Cette proposition est effectuée en faisant une réponse au commentaire décrivant la situation à risque. Ainsi, la mesure de prévention et la situation sont attachées ensemble ;
  • se prononcer sur la pertinence des mesures de prévention proposées par ses pairs. Une façon simple de le faire est de voter « pour » si la mesure apparait pertinente aux yeux de l’apprenant et « contre » si la mesure est jugée inadaptée. Une façon plus complète consiste à rédiger une réponse contenant une analyse critique de la mesure de prévention par rapport à la situation à risque décrite.

Communication non violente

Afin d’aider les apprenants à s’approprier les concepts de la communication non violente (CNV), une activité pédagogique a pour objectif de recueillir des exemples de propos ne respectant pas les préceptes de la CNV et de proposer une formulation plus adéquate. Les apprenants sont donc invités à trouver des vidéos sur Internet, de repérer les phrases qui ne satisfont pas la CNV. Ils déposent un commentaire PairForm en donnant :

  • le lien vers la vidéo trouvée,
  • la position dans la vidéo des phrases identifiées,
  • en quoi les phrases ne conviennent pas,
  • une nouvelle expression traduisant la même idée mais conforme à la CNV.

Dans un second temps, les apprenants donnent leur avis sur les propositions des pairs par un vote, ou par une réponse au commentaire indiquant les points positifs et ceux à améliorer.

Une variante de cette activité consiste à sélectionner des vidéos et des phrases illustrant un seul des principes de la CNV.

Conclusion

Ces activités de recueil et de critiques collectives d’exemples s’intègrent parfaitement dans des dispositifs de social learning. En effet, une partie du contenu de la formation est apportée par les pairs. Ce contenu contribue à la maîtrise des notions étudiées tant en recherchant des exemples soi-même qu’en prenant connaissance et en critiquant ceux des pairs.

Ces activités peuvent se faire avec n’importe quel outil collaboratif. Toutefois, l’utilisation de PairForm dans ce cas est un vrai plus. En effet, attacher les exemples à l’endroit même où les notions et concepts sont expliquées dans le support pédagogique, permet de faire un lien direct entre théorie et cas pratiques critiqués par les pairs.

Ce type d’activités est apprécié par les apprenants, concourt à leur implication et favorise une meilleure compréhension des notions abordées dans la formation.

En parlant d’illustration d’une idée, d’un concept, d’une notion, pourquoi ne proposeriez-vous pas avec un commentaire PairForm des exemples d’activités pédagogiques dont la vocation est l’apport d’exemples par les apprenants. Indiquez le contexte, les modalités de l’activité et ses effets sur les apprentissages.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial